L'auteur

DANIEL YVETOT

La série Beauclerc

DU COTE DE CHEZ BEAUCLERC

Les livres

"Ô MON PAYS !"
DOMFRONT
1900-1920

Le LIVRE de MADEMOISELLE
PAULINE
DOMFRONT
1921-1939

 

UNE CHRONIQUE D'EN-FRANCE.

Beauclerc est aussi une CHRONIQUE D'EN-FRANCE. Moitié du volume de "Ô MON PAYS !" va, par force, à 14-18. Alors, jeunesse du Passais en enfer avec toutes les autres, sempiternel va-et-vient de la narration entre Passais, dans angoisse permanente, et tous les Verdun de tous ses enfants (chapitres 3, 4, 5).

Tome 1, Ajoncourt, en Lorraine, 16 avril 1916 Tome 1, page 110. Dans l'Aube, 11 janvier

Tome 1, page 110, Ajoncourt, en Lorraine, 16 avril 1916 (Carnet 9 Paillette). Tome 1, page 110. Dans l'Aube, 11 janvier 1918 (Carnet 6 du Poilu-reporter Paillette - voir infra).

Récit également au rythme de l'Histoire (avec majuscule) par l'attention portée aux commencements du cinéma ou de l'aviation et de l'automobile. A ce niveau, le lecteur croise souvent, s'amusant bien sur routes du Passais, le joyeux Bibendum, le bonhomme rebondi de Michelin (chapitres 2 et 6, tome 2). Rencontre, aussi, à la rubrique des sports mécaniques, de 2 champions de grande allure. D'abord, pure légende, Roland Garros, un héros aux racines, pour une part, domfrontaises ! Ensuite, André Rougeyron --plus tard, le maire de Domfront--, un pilote d'usine des années 20 qui se propulse impétueusement dans le peloton de tête des champions français de la course automobile (chapitre 2 et 3, tome 1, pour Garros, et chapitres 2 et 4, tome 2, pour Rougeyron).

 

Toujours Passais à même degré d'excellence en tous domaines. Souvent l'hôte de visiteurs illustres, le petit pays ne sera jamais en reste, a toujours été beau pourvoyeur d'élites pour la Nation. Ainsi, dès les débuts de la IIIe République, quand il déléguait le tandem Albert Christophle-Emile de Marcère au gouvernement de la France. Car, tout de même, excusez du peu : 2 natifs de Domfront en même temps ministres à Paris ! Peut-être exploit unique dans les annales ! (chapitres 1, 2 ,3 ,6 tome 1).

  

  
   Tome 2, page 55, Parole de    Bibendum

Tome 1, page 128. Pour 14 juillet1924
Tome 2, page 11, Poésie d'un homme d'Etat
Tome 2, page 90, Homme d'Etat encore en devenir.
Tome 1, page 128: pour 14 juillet1924 à Domfront. Tome 2, page 11: poésie d'un homme d'Etat. Tome 2, page 90: homme d'Etat encore en devenir.

Dans l'autre sens, autres " guest stars " du personnel politique au générique Beauclerc : Alexandre Millerand, Henri Chéron, Edouard Herriot, Georges Bidault. C'est-à-dire : un président de la République " démissionné"... mais qui, reconverti en sénateur de l'Orne, est plus souvent qu'à son tour à Domfront (chapitres 1 et 5, tome 2) ; un jovial et très populaire ministre de l'Agriculture qui a l'infortune de subir le cyclone de 1923 (après premier passage chapitre 1, tome 2, retour chapitre 6, même tome) ; le radical (qui a " sorti " Millerand de l'Elysée) et l'écrivain --le même-- qui, à Bagnoles, compose Dans la forêt normande, un essai comme on n'en lira jamais de plus beau à la gloire de la Normandie… et à celle, en particulier, de Domfront ! (chapitres 1 et 6, tome 2) ; politique un peu tendre encore, parachuté en Passais, un candidat pugnace mais malheureux aux législatives de 1936 (chapitre 4, tome 2).

 

 

Enfin tout en haut du générique, toujours l'un ou l'autre, peu ou prou, dans chaque page de la chronique, les 4 plus beaux talents du Passais : Mademoiselle PAULINE, grand premier rôle,
et
René VEZARD (1874-1957),
Charles LEANDRE (1862-1934),
Auguste CHEVALIER (1873-1956)

 

 

On ne présente plus ni Léandre, le peintre et dessinateur, ni Chevalier, le savant, Domfrontais déjà médaillés, l'un et l'autre, à l'exposition universelle de 1900. Et, le premier, vedette du journal humoristique Le Rire, champion toutes catégories de la caricature Belle Epoque ; et le second, président de l'Académie des Sciences en 1953 - le moindre pour un explorateur de la dimension d'un Brazza et pour un botaniste à vous tutoyer un Linné comme je te parle.

 

Tome 2, page 65. Charles Léandre. Portrait par Cappiello
Tome 2, page 65. Charles Léandre. Portrait par Cappiello (Le Rire, 20 janvier 1900).

A l'origine petite paysanne de Champsecret, Mademoiselle Pauline incarne la figure idéale de la Normande dans toutes les fêtes de sa province et de Paris quand elle devient le porte-drapeau du très chic groupe régionaliste Blaudes et Coëffes.

Auguste Chevalier. Le lycée de Domfront porte
Tome 2, page 103. Auguste Chevalier. Le lycée de Domfront porte aujourd'hui son nom.

Ami intime de Chevalier, pygmalion de Mademoiselle, l'avocat René Vezard, esthète accompli, est d'abord des grands pionniers du tourisme moderne. Il est aussi celui qui, paroles et musique, à donné à sa " petite patrie " de Domfront, l'hymne Ô mon Pays !, l'équivalent, pour le Passais, du Ma Normandie de Frédéric Bérat.

UNE CHRONIQUE PROVINCIALE
UNE GALERIE DES PEINTRES DU PASSAIS

Tome 1, page 37, René Vezard par Bazile Lemeunier.
Tome 1, page 37. René Vezard par Basile Lemeunier. Portrait 1913.